Les sesshins, retraites spirituelles de méditation zen : Sesshin, toucher l'esprit

Retraites spirituelles zen

Sesshin, toucher l'esprit

Toucher l'esprit, devenir intime avec soi-même, se concentrer en zazen sur le corps et l'esprit unifiés. Cet enseignement a été transmis par Maitre Taisen Deshimaru.

 

Ni philosophie, ni éthique, ni religion, le Zen nous permet d'accéder à l'origine de toute philosophie, éthique ou religion. Source d'éveil, le Zen transforme notre vie ici et maintenant.

Qu’est-ce qu’une sesshin ?

Une sesshin est une période de un ou plusieurs jours dédiée à la pratique de zazen et au samu.

Ses _ toucher, shin _ l’esprit : sesshin signifie toucher l’esprit.

C'est une opportunité pour se mettre en retrait de l’agitation du monde social et se concentrer complètement sur zazen et sur le samu (activités nécessaires au fonctionnement de la vie quotidienne dans le temple).

Ainsi le mental s’apaise et l’esprit retrouve la condition normale, sans complications, non-dualité, en harmonie avec l’ordre cosmique.

C’est la mission principale du temple Zen que de créer les conditions idéales pour l’approfondissement de la pratique de zazen lors de ces retraites spirituelles.

Chaque sesshin est dirigée soit par Maitre Kosen, héritier du Dharma de Maitre Deshimaru et fondateur du temple Zen Yujo Nyusanji, soit par un des maitres de la Sangha ayant reçu le Shiho de Maitre Kosen, ou encore par une nonne ou un moine ancien de la Sangha.

Déroulement d’une retraite spirituelle zen

Les sesshins durent le plus souvent 2 à trois jours et demi, avec une arrivée au temple la veille au soir. Voici le déroulement d'une journée type.

A 7h la clochette du réveil passe dans les chambres. Après de rapides ablutions et parfois une boisson chaude, les participants rejoignent le dojo pour le premier zazen de 7h30. A l’issue du zazen des sutras sont chantés lors d’une cérémonie matinale, puis on mange la Guen Mai, soupe traditionnelle des nonnes et moines Zen.

S’ensuivent un moment de détente autour du café et le samu pour préparer le repas notamment.

La sesshin est rythmée ...

Au son du bois, les pratiquants rejoignent le dojo pour le second zazen, à 11h.

Après le zazen et un temps de relâche, le métal appelle à se rendre au réfectoire pour le repas de la mi-journée ; puis un temps de repos permet à chacun defaire une précieuse sieste,  de profiter de l’environnement naturel…

... par les sons du temple

Vers 15h30, au son du tambour, c’est le samu général, tout le monde participe aux tâches quotidiennes, cuisine, ménage, entretien des espaces verts…

Le bois appelle au zazen suivant pour 17h, suivi du repas du soir, puis du quatrième et dernier zazen.

En fin de soirée, le son des claquettes indique à tous qu’il est temps de rejoindre les bras de Morphée pour une bonne nuit de repos.

Qui peut participer ?

Les retraites du temple Zen du Caroux sont ouvertes à toute personne en bonne santé désireuse de découvrir ou d’approfondir la pratique de zazen.

Bien sûr une sesshin étant assez exigeante, à fortiori pour un-e débutant-e, il est recommandé de faire auparavant une initiation dans un des multiples dojos de la Kosen Sangha, mais vous pouvez aussi commencer d’emblée par une sesshin.

A bientôt au temple Zen du Caroux !